30/11/2006

Que sont Dieu et la Vie ?

Vaste question, certes. Quel Dieu d’abord ? Celui à barbe blanche, ou à défaut avec bras et jambes ? Celui qui vit dans le ciel, mais où, en bas, en haut de la Terre ? Allez, soignons généreux, mis à part quelques pithécanthropes idéalistes et certainement assez naïfs, les représentations humaines de Dieu, les notions d’enfer, de paradis ont vécu… quoique ! Bien des gens, et même des peuples entiers, surtout avec la vague d’intégrismes divers et fort variés, et qui ne marquent pas seulement la religion musulman, mais aussi et notamment catholique (allez écouter les discours délirants US, partant en guerre au nom de Dieu).

Il n’est pas ici question de discuter de la valeur des religions, mais du suprême lui-même. Qu’il ait ou non envoyé son fils ou d’autres émissaires sur Terre est finalement assez anecdotique. En effet, on peut ne pas croire dans les religions tout en croyant que quelque chose ou quelqu’un gouverne, prévoit l’ordre du monde, voire, veille à notre destinée, jusqu’à peut être après notre mort, qui sait ?

La vie semble bien s’être formée à partir de la matière, ayant donné cellules, végétaux, poissons puis tout le reste. C’est difficile à croire certes, vue l’échelle de temps sur plusieurs centaines de millions d’années au bas mot. De notre petit temps de vie d’une centaine d’années, de notre petit savoir scientifique, de notre grande peur de la vie, bien des raisons font que nous n’avons pas envie d’y croire, ou que cela ne nous est pas possible. C’est bien la grandeur de l’être humain que de pouvoir s’affranchir de ses contraintes terrestres pour appliquer son esprit sur les grandes questions.

Même si l’on accepte que la vie s’est créée naturellement, à partir de la matière, il reste à savoir qui ou quoi a créé la matière. Et là, je suis bien obligé de vous dire que je n’ai strictement aucune réponse sur ce point. Sauf à botter en touche.

En effet, qu’est-ce qui nous pousse à toujours vouloir savoir pourquoi ? Ou plus exactement, à avoir une réponse ? Notre esprit curieux, nous ayant permis d’aller bien au delà de nos petites capacités d’animal primaire, qui aurait dû se contenter de ses dents et d’un bâton à la rigueur pour combattre par exemple ; d’une grotte pour habitat… Mais il n’y a pas explication forcée à tout. Par exemple : à quoi servent les virus ? « à rien ! » peut être la réponse la plus évidente, tout comme notre vie à nous, hélas. Le produit du hasard de l’évolution, sans plus.
De même, il est très dur de dire où commence la vie. Un virus, qui ne peut se développer sans un autre organisme est-il vivant ? Un prion, simple molécule (protéine) qui peut rester des années dans le sol sans rien faire, puis infecter un animal ou humain (comme celui de la vache folle par exemple) est-il vivant ?
Notre esprit rationnel veut que tout ait un début et une fin, comme l’univers par exemple. Mais il est possible que ces notions soient parfois abstraites et sans objet.

Allez ! Je vous sens désemparé : vous voudriez bien avoir une explication, et, à défaut, la présence d’un Dieu. Bien. Je vous l’accorde : Dieu existe. Mais vous est-il déjà apparu que Dieu pouvait… complètement se ficher de vous (et de moi par hélas la même occasion) comme de sa première bactérie ?!?

On peut décider que Dieu est l’énergie que nos physiciens du monde entier traquent jusqu’au plus petit corpuscule de matière (on en est à « l’anneau d’énergie » pour l’heure je crois, entité plus petite que le « gluon », autant que je puisse le comprendre). Pourquoi voudriez-vous que ce Dieu ait quoique ce soit à faire de vous ou de moi ? Parce que pour vous, comme pour tout le monde, une entité supérieure doit forcément s’intéresser à ce qu’elle a produit.

Très sujet à caution pour de multiples raisons. Je ne crois pas que vous ayez grand chose à faire du devenir de l’essence une fois brûlée dans votre voiture, vous être supérieur qui l’avez créé, par autre humain interposé. Et puis pourquoi croire que ce qui a ou aurait construit le monde puisse simplement l’avoir voulu, en avoir tout simplement conscience ??

Pour en revenir à l’exemple du virus, croyez-vous que ce bout de vie malfaisant soit conscient de ce qu’il fait ? Il cause maladie et mort, mais le veut-il seulement ? Lui veut seulement se reproduire à l’infini, et combattre au mieux tout ce qui se met en travers de sa reproduction. Et puis… je dis : « il veut », mais non, il ne veut rien tout simplement. La nature l’a créé au hasard, et, au hasard, il se reproduit, met une batterie de moyens extraordinaire pour contrecarrer le génie humain ou de la nature (des autres organismes) voulant le détruire.

Alors bien sûr, on ne comprend rien à ce genre d’explication, ou, plus exactement, c’est totalement en contradiction avec toute notre espèce. Nous, nous savons pourquoi nous agissons. Hé bien ! Il suffit de penser que ce qui nous caractérise ne caractérise pas forcément le reste de l’univers.

Souvent, nous regardons la nature, si belle avec ses paysages, ses couchers de soleil, et on se dit : forcément quelqu’un est derrière tout ce spectacle magnifique ! Mais pensez-donc à ce qui se passe pareillement ou en encore plus beau sur les milliers ou millions d’autres planètes de l’univers, qu’elles soient habitables ou non par l’homme (pour l’heure on en a pas encore trouvé d’habitable pour nous). Voyez toutes ces photos merveilleuses de l’univers prises par les engins du génie humain : tout cela vit en dehors de nous, est totalement indifférent à notre égard, mais plus encore se fout totalement de tout. Cela existe, c’est tout, que cela ait ou non produit de la vie.

Alors oublions un peu l’idée d’un Dieu bienveillant, mais gardons l’espoir qu’il existe : et Dieu, et bienveillant pour l’espèce humaine ! Si cela peut nous aider dans notre vie terrestre…

Aucun commentaire: